• Du samedi 19 au samedi 26 juin 2021 - Voyage en Corrèze

    Voyage en Corrèze, Lot et Dordogne

    Dans un village adapté aux personnes handicapés visuelles, où nous serons seuls.

    Le voyage se fait en car.

    Ce programme est concocté par les Cannes Blanches.

    Hébergement en pavillons, soit chambre seule, soit à deux lits, soit grand lit.

    Pension complète, petit déjeuner, déjeuner et diner, servis à l’assiette.

    Aux repas, une boisson à votre choix et un petit apéro de bienvenue et de départ.

    Lieu :

    Village V.S.A. les Rivières
    19240 ALLASSAC - Corrèze.

    Dans ce centre, nous organiserons :
    - des soirées,
    - piscine couverte à votre disposition, où nous vous proposons des activités sportives,
    - une salle de réunion pour des activités ludiques, et soirée musicale, karaoké, soirées dansantes,
    - un gymnase est à votre disposition pour les sportifs ainsi que des jeux de ballon.

    Vous pourrez profiter de tout cela, de retour des visites guidées.

    Le centre possède un bar qui sera ouvert selon nos besoins.

     

    Programme (susceptible de changements)

    ATTENTION ! Ce programme est susceptible de modifications.

    Premier jour, samedi 19 juin :

    Départ pour Allassac : Rendez-vous dès 7h devant l'INJA,
    56 boulevard des Invalides
    75007 Paris,
    Métro Duroc.

    Départ à 7h30. Ne soyez pas en retard !

    Prenez vos précautions, et évitez les PAM.

    Un car nous transportera à Allassac en Corrèze.

    En cour de route, nous nous arrêterons pour nous dégourdir.

    Vers 12h30 dans un restaurant à Bourges.

    Arrivée dans l’après-midi au village où nous serons hébergés durant tout le séjour.
    Daniel et son équipe nous accueillera avec le verre de bienvenue.

    Si vous venez directement au village, veuillez prévenir le président.

    Installation dans les chambres, dont plusieurs, en pavillons.

    Diner vers 19h30.

     

    Deuxième jour, dimanche 20 juin :

    Petit déjeune à 7h30.

    Départ à 9h pour les grottes de Tourtoirac, Équipement audiodescription sur place. Prenez une bonne veste car il y fait 15 degrés.
    Durée de la visite : 1h15.

    Ce que vous allez découvrir, c’est un fabuleux voyage du cœur de la Terre au cœur des Hommes, entre géologie, histoire et aventure humaine. Découverte en 1995, le Grotte de Tourtoirac émerveille son inventeur, puis ses amis spéléologues. Au fil du temps, l’eau et la nature ont creusé la cavité et l’ont décoré et dessinée en une immense fresque. Site totalement adapté.

    Retour vers midi, pour déjeuner au village vers 12h30.

    La ferme Andrévias, départ à ...h, durée 1h30.

    Les fermiers nous disent... :
    Nous vous invitons à découvrir en toute convivialité les richesses de notre patrimoine gourmand et à partager le temps d'une visite toutes les facettes de notre production. Nous travaillons 24 hectares de terres pour du maïs, du blé et de l'orge, et 10 hectares de noyers. Nous élevons également des oies qui arrivent à la ferme à 1 jour et qui sont élevées dans les prés jusqu'à l'âge de quatre mois. Nous travaillons sur une exploitation familiale transmise depuis 3 générations. Notre ferme est ouverte à la visite de ses activités de productions traditionnelles du Périgord : la noix et les oies grasses. Un diaporama est également à votre disposition pour vous permettre de mieux comprendre les différentes étapes de ce travail.

    Diner à 19h30 et soirée à 21h.

     

    Troisième jour, lundi 21 juin :

    Petit déjeuner vers 7h.

    Visite à côté de notre village : La cave des coteaux de Saillant-Vezere d’Allassac avec dégustation, départ vers 9h.
    Apparu au VIe siècle, le vignoble du Sud de la Corrèze atteignit son apogée au XIXe siècle, avant d’être quasiment anéanti par l’arrivée du phylloxéra vers 1885. La notoriété des vins produits sur les communes d’Allassac et de Voutera était telle, dès le Moyen Age, que les moines de l’Abbaye de Cluny, en Bourgogne, s’y approvisionnaient régulièrement.
    Une quinzaine d’amis passionnés ont décidé de faire revivre ce vignoble. Sur ce terroir exceptionnel de schistes, ont été plantés à partir de 2003, les cépages chenin, sauvignon gris, chardonnay pour les blancs, merlot et cabernet franc pour les rouges et rosés. Un chai a vu le jour en 2007 au cœur du vignoble qui produit une gamme de blancs secs, moelleux, de rouges et rosés de qualité. Désormais, depuis le millésime 2017, les vins produits sur ce vignoble bénéficient des appellations "IGP Pays de Brive" et "AOC Corrèze".

    Déjeuner à 12h30.

    A 14h, départ pour balade en gabares à Beaulieu-sur-Dordogne. Durée : 1h15,  La gabare "Adèle et Clarisse" du nom des dernières passeuses de Beaulieu, fut construite selon les méthodes anciennes, sur les quais de Beaulieu, en 2002. Un panneau devant l'embarcadère retrace le déroulement du chantier. Cette balade commentée, vous permettra de découvrir l'histoire de la batellerie et la vie des gabariers. Circulation du 1er juillet au 31 octobre, sous réserve des autorisations préfectorales et selon le niveau de la rivière.

    Retour vers 19h, dîner.

    Activités libres, à votre choix, profitant des possibilités de ce village qui nous accueille.

     

    Quatrième jour, mardi 22 juin :

    Petit déjeuner à partir de 7h30.

    Vers 9h, départ vers le musée de l’accordéon à Tulle.
    Depuis 1987, la ville de Tulle a engagé une politique d’acquisitions autour de l’instrument Accordéon. A partir de 1994, les institutions ont coopéré en vue de réaliser, à Tulle, un Pôle National de l’Accordéon dont le projet initial s’est métamorphosé depuis 2003. L’implantation, le développement, les mémoires et les histoires de quatre fabriques d’accordéons en Corrèze sont représentatifs de l’évolution technique et commerciale des accordéons. La ville de Tulle est le lieu unique de conservation du patrimoine accordéon stique sous toutes ses formes.

    Déjeuner à 12H30.

    Vers 14h30, départ en promenade en calèche à la Ferme de Peyrefade, de Nicolas Bernard / Une heure trente de balade.
    Nicolas est éleveur, dresseur de chevaux Auvergne et également meneur accompagnateur de tourisme équestre. Promenade en calèche, prestataire de service en traction animale, travail du sol, débardage, attelage.
    Productions de la ferme : Élevage de chevaux d'Auvergne.
    Le fermier nous dit : Venez découvrir, en groupe, une exploitation agricole et son environnement humain, animal et nature.
    Capacité d'accueil : 12 pers Visites et animations : Promenade en attelage des animaux, découverte du milieu naturel. Visite de divers sites.

    Retour vers 19h.

    Diner 19h30 et soirée vers 21h.

     

    Cinquième jour, mercredi 23 juin :

    Petit déjeuner à 7h.

    Matinée départ à 8h pour une grande journée vers Martel, début de visite à 8h30, durée 1h30.
    Martel aux 7 tours : Bâtie sur le causse qui porte son nom, Martel est l’une des rares villes ou villages qui ne doivent pas son existence à un castrum ou une fondation religieuse. Elle est née d’une convergence de routes, un axe antique Nord-Sud croisant un axe Ouest-Est où transitaient le précieux sel de l’Atlantique et le vin d’Aquitaine. Cette situation privilégiée fait de Martel une riche cité marchande dès le début du XIIe siècle. A la même époque, elle devient une étape importante sur la route du pèlerinage vers Rocamadour. Son blason orné de trois marteaux indique qu’elle était également peuplée de nombreux artisans.

    Déjeuner au restaurent à Collonge vers 12h30.

    Visite du village de Collonges-la-Rouge, un des plus beaux sites historique de France ; durée 2h.
    Beaucoup de montées et de pavés, équipez-vous...
    Ce site est un bijou de petites ruelles médiévales, de Castels et de tours fortifiées. Il arbore fièrement la Maison de la Sirène, l’église romane et son tympan, la halle couverte et son four banal, la Chapelle des Pénitents Noirs et ses vitraux d’art contemporain (2016). Regardez-bien, pas un seul fil électrique et téléphonique apparent : un réel décor de cinéma. Haut lieu touristique en Corrèze, niché entre noyers et châtaigniers, c'est un lieu propice à la découverte du patrimoine bâti et à la randonnée. Vous remarquerez la beauté de l’architecture se mêler à la couleur rouge des pierres, si originale. Construit sur la faille géologique de Meyssac, Collonges-la-Rouge doit son nom à son grès rouge qui le rend si atypique. Le mystère de cette couleur...vous le découvrirez.

    Diner à 19h30.

     

    Sixième jour, jeudi 24 juin :

    Petite déjeuner à 7h30.

    Matinée : visite d'une Chocolaterie, durée 1h. Chocolaterie BOVETTI.
    Valter BOVETTI, artisan-chocolatier explorateur de contrées et de saveurs nouvelles vit dans son atelier de Terrasson Lavilledieu en Dordogne, une passion durable et 100% cacao à l’origine de délices appréciés dans près de 40 pays du monde. Derrière son succès se cache un travail passionné et une fantaisie unique en son genre : il aime jouer avec ses matières premières, allier cacao et produits plus «terroir» : noix du Périgord, sel de Guérande, piment d’Espelette, noisette du Piémont.

    Retour vers 12h.

    Déjeuner 12h30.

    Après-midi, départ à 14h pour le chemin de fer touristique du Haut-Quercy, Durée 1h15. Attention à la température assez basse, prendre un vêtement chaud.
    Vous sortez du hall voyageur, et, selon le jour et l’horaire, une magnifique locomotive à vapeur ou un puissant diesel se trouve à la tête d’un train près de la gare de Martel, prêt à vous transporter dans un voyage fantastique. Un voyage de 13 km aller-retour, à plus de 80 mètres de haut en corniche, à la découverte de la Vallée de la Dordogne et de ses admirables panoramas.

    Retour vers ...h.

    Diner 19h30 et soirée vers 21h.

     

    Septième jour, vendredi 25 juin :

    Petit déjeuner à 7h30.

    Départ à 9h30 vers Souillac dans le Lot, où naquit votre président...
    A mi-chemin entre Rocamadour et Sarlat, Souillac est une ville de contrastes entre rivière et vieilles pierres La ville s’est développée grâce à sa situation privilégiée au cœur d'une région fertile, dans le nord de l'ancienne province du Quercy. C'est également un lieu privilégié à la croisée du chemin Paris/Toulouse et des voies navigables de la Dordogne. A partir du XVIIe siècle, les gabares qui remontent le cours d'eau peuvent y décharger sel, poisson et vins… Jusqu'alors, la prospérité de Souillac était le fait d'un prieuré établi dès le Xe siècle, puis d'une vaste abbaye romane édifiée au XIIe, entourée d'une enceinte. Après la guerre de Cent Ans et les guerres de Religion, durant lesquelles la ville paya un lourd tribut, la cité et son abbaye furent reconstruites.
    L'emblématique abbaye Sainte Marie qui doit son origine aux moines bénédictins de Saint-Pierre d'Aurillac mérite une attention particulière. Les bâtiments ont été reconstruits au XVIIe et XVIIIe siècles et l'église du XIIe, coiffée de coupoles de style byzantin, présente un ensemble de riches sculptures parmi lesquelles on remarquera une rare représentation du prophète Isaïe. Plusieurs tableaux sont conservés à l'intérieur, où il faut s'attarder devant l'orgue classé, datant de 1845. A voir également, l'ancienne église Saint-Martin (XVIe siècle) dotée d'un étonnant clocher en forme de beffroi. La ville est réputée pour ses nombreux ponts et viaducs, dont le pont Louis Vicat, le premier du genre en ciment artificiel et le viaduc de la Corrèze (XIXe siècle), inscrit à l'inventaire complémentaire des monuments historiques. Le plus récent (1998), sur l'A20, long de plus de 300m, offre un panorama unique sur la ville et les boucles de la Dordogne.
    On découvre dans ce musée une surprenante collection d'automates et de jouets mécaniques des XIXe et XXe siècles (plus de 300 au total), provenant pour l'essentiel des ateliers Roullet-Decamps, créés en 1865. L'ensemble est régi par un "cerveau électronique". Adultes et enfants sont ainsi transportés dans un univers féerique dans une atmosphère de son et lumière.
    Aujourd'hui la distillerie est dirigée par le petit-fils de Louis Roque. La vieille prune s'exporte aujourd'hui dans le monde entier avec ces mêmes soucis de qualité et cette méthode traditionnelle de fabrication.
    Accolé à la Distillerie, on visite le Musée aux couleurs chaudes où le cuivre des alambics côtoie pressoirs, conges, filtres et chaudrons. Vous partagez le silence serein des chais où les eaux-de-vie s'affinent lentement dans les vieux fûts de chêne. Vous y verrez le personnel, remplir, cirer et étiqueter manuellement...

    Déjeuner à 12h30.

    A 14h30, départ pour le château de Hautefort, visite d'1h30.
    Le Moyen-Age : l’ère des guerriers Le premier propriétaire des lieux est Guy de Lastours aux environs de l’an mille. Gouffier de Lastours, un de ses descendants, est semble-t-il l’un des trente chevaliers qui entrèrent en 1099 dans Jérusalem aux côtés de Godefroy de Bouillon. Au 12ème siècle, par une alliance, la forteresse appartient à la famille de Born représentée par deux frères ennemis, Constantin et le célèbre troubadour Bertrand de Born. La forteresse médiévale, qui n’est connue que par les textes, se composait alors d’un donjon et de plusieurs tours reliées entre elles par des remparts. A cette époque, commence alors une guerre opposant les deux frères. Constantin se rallie au parti d’Henri II Plantagenêt et de son fils Richard Cœur de Lion, tandis que Bertrand s’allie au fils ainé du roi, Henri Court Mantel. En 1183, Hautefort est assiégé et pris par Richard Cœur de Lion. Suite au décès de son ainé, le roi Henri II, ému par l’éloge funèbre du troubadour, rend finalement le château à Bertrand de Born.

    Diner gastronomique vers 19h30 et soirée de départ.

     

    Huitième jour, samedi 26 juin : Retour.

    Petit déjeuner à 7H, et valises à 8h30 au car.

    Départ pour Paris. Arrivée vers 19h selon la circulation.

    En chemin, nous déjeunerons à nouveau à Bourges, et pour dire un petit aurevoir.

     

    Informations pratiques

    Prix du séjour : 1000€ pour l’adhérent,
    700€ pour l’accompagnateur.
    Ce prix comprend :

    • Aller-retour : Paris-Allassac.
    • Restaurants en cour de voyage.
    • Les frais du chauffeur.
    • Les repas.
    • L’hébergement de 7 nuits, ménage, taxe de séjour.
    • Le prix des visites.

    Modalités d'inscription :

    Arrhes (non remboursables sauf cas de force majeure) de 300€ pour tous, non remboursé si désistement, à régler avant le 1er février 2021.
    Le reste, en chèque, à envoyer aux Cannes Blanches, avant le 1er avril 2021.

    La cotisation aux Cannes Blanches est de 30€ pour l’année 2021 et est évidemment indispensable pour participer au voyage.

    Aucune inscription ne sera acceptée sans le paiement de la cotisation et sans le versement des arrhes.

    Autres précisions

    Tous les horaires de départ devront être respectés, sinon rendez-vous au village, par vos propres moyens.

    Aucun repas ne sera déductible, si vous désirez vous restaurer à l’extérieur.

    Prévenir notre président si vous désirez que la famille ou des amis se joignent à nous pour un repas.

    Les chiens-guides sont acceptés au village.

    A vous de prendre une assurance rapatriement.

    Vous devez impérativement fournir aux Cannes Blanches les coordonnées de votre accompagnateur.

    La plupart des chambres sont équipées de deux lits, très peu de chambres disposent de lits doubles.

    Si vous avez un régime alimentaire, veuillez communiquer la photocopie de votre certificat médical. P.S. Pour toutes questions, envoyez un mail ou téléphonez à notre président.

    Nous dégageons toutes responsabilités en cas de vols et concernant l’assurance.

    PS : Le programme est susceptible de changer selon les jours et horaires des conférenciers et des agences.

    Yahoo! Google Bookmarks